Découvrez les deux livres de cuisine surréalistes écrits par Salvador Dali.

1 – Dalí. Les dîners de Gala

Résumé du livre

Les dîners de Gala ont été voués aux plaisirs du goût… Si vous êtes un disciple de ces peseurs de calories qui transforment les joies d’un repas en punition, refermez ce livre, il est trop vivant, trop agressif et bien trop impertinent pour vous.

Salvador Dalí

 

Nourriture terrestre et surréalisme font très bon ménage: sexe et homards, collage et cannibalisme, rencontre d’un cygne et d’une brosse à dents sur un fond de tarte. Les opulents dîners mondains lancés par Salvador Dalí (1904-1989) et son épouse et muse, Gala (1894-1982), ont donné matière à bien des légendes. Heureusement pour nous, Dalí a publié un livre de recettes en 1973, Les Dîners de Gala, qui révèle bien des ingrédients sensuels, fantaisistes et exotiques qui firent la renommée de ces réunions festives.

Cette réédition rassemble en 12 chapitres l’intégralité des 136 recettes, spécialement illustrées par Dalí et organisées par types de plats, y compris les aphrodisiaques. Les images et les recettes sont accompagnées des extravagantes pensées de Dalí sur des sujets tels que les conversations à table :

La mâchoire est notre meilleur outil pour atteindre la connaissance philosophique.

Toutes ces recettes élaborées peuvent être réalisées à la maison, bien que certaines demanderont des talents plus assurés et un garde-manger bien fourni. Il s’agit là d’une cuisine ancienne école faite de plats concoctés par de grands chefs français, maîtres de restaurants étoilés à Paris, tels que Lasserre, La Tour d’Argent, Maxim’s et Le Train Bleu. Mais le bon goût, de même que le plaisir voluptueux, ne se démode jamais. En rendant ce livre accessible à un large public, TASCHEN offre à la cuisine d’aujourd’hui une œuvre d’art, un livre de cuisine pratique et une aventure riche en sensations.

Mises en scène dantesques, dont les photographies résonnent aujourd’hui délicieusement vintage.

 

Grand Prix Figaro du Livre Gourmand. Somptueuse réédition par TASCHEN. Superbe ouvrage à la couverture dorée, traversé de photos surannées et d’illustrations du maître.

Le beau livre cadeau par excellence. Tout le brillant de l’or, toute la démesure, la folie et la mégalomanie de l’artiste espagnol.

 

Un ouvrage incroyable… Une cuisine certes dépassée, mais si bien illustrée. Oui, ce n’est pas un livre de recettes, mais d’art, tout simplement.

 

Un livre voluptueux, étincelant de gourmandise, d’art et de sensualité, coulant d’amour, s’abandonnant lascivement de génie dans le pur style dadaïste. Totalement délirant. Un chef d’œuvre de plus pour le maitre et pour TASCHEN. Un livre pour tous les jouisseurs de la vie.

 

Gastronomie érotique atteignant des sommets de gourmandise.

2 – Dalí. Les Vins de Gala

Résumé du livre

Sur les talons, ou plutôt dans les pinces de homard des Dîners de Gala, phénomène éditorial signé Salvador Dalí, précédemment publié par TASCHEN, voici les Vins de Gala, sa suite œnologique, tout aussi surréaliste et sensuelle. Cette interprétation dalínienne des plaisirs de la grappe, déjà recherchée comme objet de collection, classe les nectars les plus fins «selon les sensations qu’ils procurent au plus profond de nous». Riche en informations éclectiques sur leurs méthodes de production, leur poids et leur couleur, ce livre regroupe les vins du monde dans des catégories aussi créatives et fidèles à Dalí que «Vins de Volupté», «Vins de l’Impossible» ou «Vins de Lumière».

Ce livre foisonnant compte plus de 140 illustrations de Dalí, dont beaucoup sont des œuvres réinterprétées: des nus classiques rehaussés d’une petite touche de surréalisme à l’Angélus de Jean-Francois Millet, une des références favorites et durables de Dalí. Le maître catalan y a aussi glissé ce qui est aujourd’hui considéré comme une oeuvre majeure de son ultime période «mystique nucléaire», Le Sacrement de la dernière Cène (1955), qui inscrit l’illustre scène biblique dans un dodécaèdre translucide en lévitation face à un paysage de la côte catalane. Dalí est alors un fervent catholique, mais toujours captivé par la science, l’illusion optique et l’ère atomique.

La première partie est consacrée aux «Dix vins du divin» et passe en revue 10 importantes régions vinicoles, tandis que la seconde présente le classement révolutionnaire des vins établi selon l’expérience émotionnelle qu’ils provoquent plutôt que selon le cépage ou l’origine géographique. A la différence d’une classification prescriptive, il s’agit d’un manifeste qui plaide passionnément pour le goût et la sensation, un délice pour les sens et un document corsé sur l’univers créatif de Dalí à la fin de sa vie, dans lequel l’artiste revient sur les influences qui l’ont formé tout en peaufinant son propre héritage culturel.

Lauréat des Gourmand World Cookbook Awards 2018.

Mythes, anecdotes, cépages et conseils de dégustation, cette bible richement illustrée ravira les amateurs de bon vin un peu esthètes dans l’âme. Un ouvrage déjà collector à se procurer d’urgence.

 

Les plaisirs de la grappe dans les pas du prince du surréalisme qui avait déjà conçu un livre de cuisine: cette fois, la suite est oenologique. 140 illustrations du maître émaillent l’ouvrage. Déjà un collector !

 

Un vrai beau livre, très érudit, et à déguster sans modération !

 

Délicieux. Plus poétique qu’œnologique, cet ouvrage est surtout l’occasion de découvrir plus de 140 illustrations inédites du maître du surréalisme. Santé !

 

Un livre foisonnant, à l’écriture rabelaisienne, illustré de plus de plus de 140 oeuvres de Dalí.

 

La bible moderne du vin dont nous n’aurions jamais cru avoir besoin.